COMBIEN LE P'TIT CHIEN DANS LA VITRINE

C'était vers 1978, sur la rue Rosemont. Du haut de mes 16 ans, je bavais devant la vitrine de cet étrange magasin fermé pour la nuit, un hybride entre le dépanneur de quartier et le marchand de guitare. Elles étaient magnifiques sous la lumière verte du néon, bien que légèrement cachées par le rideau de métal. Depuis cette nuit là, rien n'est plus beau qu'un magasin d'instruments la nuit. Ce magasin je n'y ai jamais mis les pieds, il a disparu pas très longtemps après. Sans doute que le mélange pinte de lait, Export-A et guitare ne faisait pas bon ménage.